Méfiez-vous du Cloud

cloud computing

L’informatique dans les nuages ou Cloud Computing est un concept qui enchante plus d’un. Il s’agit d’une forme d’externalisation de ses données sur des serveurs distants. En termes clairs, vous n’avez plus besoin de trimbaler une carte mémoire de 8Go, une clé USB de 16 Go, un disque dur de 500Go et un PC de 1 Téra en même temps. Toutes vos données peuvent être stockées dans le Cloud désormais et vous pouvez y accéder à n’importe quel moment depuis un ordinateur, un Smartphone, une tablette… pour peu que vous disposiez d’une connexion Internet. Si vous êtes prêts à passer au Cloud, voici quelques fournisseurs de service.

Les fournisseurs de services Cloud

cloud computing

 

Pour les amoureux de la marque à la pomme, il existe iCloud. Vous pouvez accéder à vos données depuis iPhone, iPad, iPod Touch ou votre Mac. Ce service de stockage est gratuit tant que vous n’excédez pas 5Go. Microsoft quant à lui propose One Drive, un service similaire pour les gadgets Windows avec 15Go gratuits. Google et Amazon ne sont pas en reste respectivement avec les services Google Cloud et Amazon Web Services. Mais en matière de services Cloud, beaucoup s’accordent à penser que Dropbox est l’un des plus faciles d’utilisation. De nombreuses autres structures proposent des services Cloud. On peut citer entre autres hubiC, OVH, Bajoo et de plus en plus les opérateurs télécoms.  Aussi bien les entreprises que les particuliers adoptent le Cloud pour plusieurs raisons.

Les avantages du Cloud Computing

La possibilité d’accéder à ses données depuis n’importe quel terminal mobile n’importe où et n’importe quand est très séduisante. Pour les entreprises, cela signifie plus d’efficacité, gain de temps et donc d’argent. Pour les particuliers, plus la peine de s’inquiéter pour ses données en cas de vol ou de dégradation des appareils électroniques. Le Cloud permet également le partage et le travail collaboratif. Google Drive en est le parfait exemple. De plus les infrastructures utilisées par les fournisseurs de services Cloud sont très performantes. Il est très rare de ne pas pouvoir accéder à des données stockées sur le Cloud. Alors c’est définitif, vous êtes prêts à mettre votre disque dur à la poubelle et passer au Cloud ? Pas si vite. Regardez d’abord ceci.

La première chose à  retenir, c’est qu’il ne faut en aucun cas, sous aucun prétexte filmer ses ébats amoureux. Ensuite le stockage sur le Cloud n’est pas toujours une bonne idée. Dans la configuration de vos appareils électroniques, on vous propose systématiquement d’adopter le Cloud. C’est intéressant de stocker indéfiniment ses contacts, playlists… mais faites attention. Une fois sur le nuage, on perd en partie le contrôle. En dehors de la possibilité de mauvaise manipulation par soi-même, il existe le risque de piratage qui est non négligeable. Aussi avant de choisir son fournisseur de service Cloud, il est important de lire et de comprendre sa politique de confidentialité. Mais il est de notoriété publique que très peu de personnes lisent les politiques de confidentialité et les conditions d’utilisation 😉 .

À propos de l'auteur

Lucrece

Ambitieuse, déterminée et très amoureuse de la langue française, voilà qui je suis. Ingénieur de conception en réseaux Telecom, je suis passionnée de lettres et de cuisine. Pour vivre j'ai besoin d'internet et d'eau mais ma plume est mon arme de survie dans ce monde plein de défis.

Archives par auteur

11 Commentaires

  1. Je l’ai vu ce film, je m’en souviens encore, une bonne partie de fous rires. Perso, je mets jamais rien d’important dans mon cloud. lol

    Billet Interessant. Courage 😉

  2. Excellent billet, comme toujours 🙂
    Je dois avouer que je fais partie des maniaques qui lisent entièrement les conditions d’utilisation et les politiques de confidentialité! 😀

  3. Je me suis toujours méfié du cloud et je ne compte pas m’en servir avant longtemps – déjà que la connexion internet ici chez nous n’est pas stable. Mais, même si je m’en servais, ce serait pour des truc publics (articles, CV, etc). Sur ce point je reste à la old school: disques durs et clés USB. Jusqu’à nouvel ordre!

  4. Perso j’aime assez le Cloud, surtout la dropbox.
    mais, comme dirait Harold FINCH dans « Person of Interest »: Tout reste toujours sur le Cloud »… Alors c’est une arme à double tranchant, c’est clair.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *