Le livre en version numérique ou papier ?

Liseuses, tablettes, Smartphones, bibliothèques en lignes… le numérique mène la guerre au papier dans l’univers des livres, mais la culture du papier résiste à la révolution technologique. Le livre en papier est ancré dans nos habitudes, mais le numérique présente des avantages non négligeables. Alors souhaitez-vous rester attachés à la tradition ou vous laisseriez-vous tenter par la constitution d’une bibliothèque virtuelle ? Pour vous aider à choisir je vous propose de ressortir les avantages et inconvénients de chaque format à travers un match papier vs numérique.

Le livre sur papier a encore de beaux jours à venir

Livre

Même si les e-books ne dominent pas encore le marché, ils gagnent de plus en plus en popularité. Et pourtant le livre papier a de nombreux avantages. Tout d’abord, le confort de lecture et le travail intellectuel que procure le livre papier sont sans pareil. En lisant on peut aisément souligner un passage, un mot intéressant ou encore plier légèrement le bout d’une page pour y revenir, toute chose rendue difficile avec le format numérique. Alors qu’on peut conserver aisément pendant des générations un livre papier, un support numérique tel qu’une liseuse a une durée de vie beaucoup plus limitée. Tout ceci sans compter le plaisir éprouvé quand on parcourt une bibliothèque réelle. Les livres en papier s’empruntent, se donnent, se réparent et se rachètent. Ils transmettent des émotions qu’on ne peut comprendre qu’en les ayant en main et en les parcourant. Aussi gratifiante que soit la lecture sur papier, on ne peut nier les atouts du format numérique.

Le numérique c’est l’avenir

kindle-242594_1280

Avec le numérique, pas besoin d’avoir chaque livre soigneusement rangé par rayons. Pour retrouver un ouvrage, il suffit d’une simple recherche.  On y gagne beaucoup de temps mais aussi beaucoup d’espace. Une bibliothèque numérique tient dans un tout petit appareil ce qui constitue un atout inestimable dans un contexte où chaque mètre carré compte. De plus en format numérique, il ne se pose pas le problème d’arrêt d’édition de certaines œuvres. Les e-books sont disponibles en permanence. Et on peut les transporter facilement sans contraintes de poids contrairement au livre en papier. Les e-books sont  également disponibles en format audio (c’est comme ça que j’ai pu lire cinquante nuances de bêtises de grey). Même s’il ne s’agit pas de lecture à proprement parler, les audio-books sont très pratiques pour éviter de se fatiguer les yeux et d’effectuer d’autres activités parallèles.

Un modus vivendi pour les deux formats

compromis

La manière la plus sûre et la plus durable de lire et de conserver ses lectures reste indéniablement le livre papier. Cependant, le numérique permet de faire tenir toute une bibliothèque dans un tout petit appareil qui lui peut entrer dans une poche contrairement au livre de poche. D’un point de vue écologique, un livre papier est synonyme d’abattage d’arbre, d’utilisation d’encre, mais il reste plus facile à recycler qu’un support numérique dont les dangers sur l’environnement sont beaucoup plus conséquents. En ce qui concerne les prix, tout dépend de la collection et de la plateforme choisie et aucun des deux formats n’est à l’abri de la reproduction illégale. Alors au lieu de prendre parti, pourquoi ne par tirer le meilleur des deux ? On peut trouver un équilibre entre papier et numérique sans avoir à choisir. Utiliser une liseuse ou lire sur un autre support numérique n’empêche en rien de se constituer une bibliothèque réelle.

Au final, pour avoir essayé les deux méthodes, je crois bien que j’apprécie beaucoup plus la lecture sur papier qu’en format numérique. Il y a des traditions et des habitudes de vie qui n’ont pas besoin d’être atteintes par la révolution technologique. Mais avec le problème d’arrêt d’édition de certaines œuvres, il reste heureusement l’alternative du e-book. Et vous alors quelle est votre préférence papier ou numérique ?

À propos de l'auteur

Lucrece

Ambitieuse, déterminée et très amoureuse de la langue française, voilà qui je suis. Ingénieur de conception en réseaux Telecom, je suis passionnée de lettres et de cuisine. Pour vivre j'ai besoin d'internet et d'eau mais ma plume est mon arme de survie dans ce monde plein de défis.

Archives par auteur

17 Commentaires

  1. Tout à fait d’accord avec ta fin, je préfère de loin la lecture sur papier, étant quelque peu puriste de ce point de vue, et ayant essayé les deux. D’ailleurs le papier fatigue beaucoup moins les yeux que le numérique, ce qui pour moi est un facteur majeur.
    Cela dit, un des avantages énorme que je reconnais au numérique ( et dont t’as pas parlé), c’est de donner accès à certains livres (téléchargeables en ligne) que j’aurais eu du mal, à prix de temps et d’énergie, à trouver dans mon environnement immédiat. Pour ça oui, je dis Amen au nuémérique!

    1. En général les livres qui nécessitent du temps, de l’argent et de l’énergie sont souvent en édition limitée ou en arrêt d’édition et sur ce point on est d’accord heureusement que le numérique existe. Cela dit tous les téléchargements ne sont pas légaux 😉

  2. Le choix est en effet difficile à faire. Mais, dans le contexte où je vis, je pencherais pour le papier pour une raison simple (en plus des autres que tu as citées): le livre version papier n’a pas de batterie à recharger, donc les multiples coupures d’électricités que nous subissons ici ne m’empêcheront pas de lire. Et puis, pour moi c’est une fierté de regarder ses livres bien rangés dans sa bibliothèque. D’ailleurs, peut-on dédicacer un livre numérique, ou bien y inscrire un message avant de l’offrir en cadeau à une personne chère?

    1. Bien vu l’avantage de la dédicace. C’est vrai que le délestage vous aide à choisir mais c’est tout aussi difficile de lire un livre papier dans le noir. Une fois je me suis brûlée les cheveux parce que je lisais à la bougie 🙂

  3. la tranquilite qu il y a en lisant un livre en papier est sans pareil. La au moins je sur de ne pas etre derange par un post facebook, un tweet ou je ne sais-je quoi encore qui m empecherais de savourer mon livre.

  4. Le livre en version papier est symbole de connaissances. Quand tu as l’habitude de lire et qu’au bout de quelques années tu te rends compte que tu as lu des centaines d’oeuvres, tu es fier. Tu racontes à tes proches ce que chaque lecture t’a inspiré. Tu es lié à l’oeuvre, quand tu la touche, tu te remémore votre histoire. C’est une sensation inégalable.
    Par ailleurs de nombreuses oeuvres historiques sont en version papier et le fait de les numériser leurs enlèverait la vie. Car la littérature à l’époque était beaucoup plus qu’un récit couché sur du papier. Les auteurs y mettait…un peu d’eux-mêmes.

  5. Pour moi je préfère lire les ouvrages sur papier ; parce que : sur papier on trouve beaucoup des avantages ; par exemple :
    Protéger nos yeux contre la lumière bleue ; avoir un confort pendant la lecture, On peut souligner les mots intéressants ; ainsi que plier le bout d’une page pour y revenir ; je peux prendre mon livre dans mon sac où je veux sans problème, parmi ces problème : avoir une batterie faible en voyage ou une sortie
    Sans oublier qu’on est en 2017, et que la version numérique est l’avenir, elle plus pratique, pour retrouver un ouvrage il suffit d’une simple recherche ; et pour éviter le fatigue des yeux, on peut utiliser l’option audio ; comme ça on peut faire d’autre chose parallèle

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *